Recherche de longue haleine dans Paris 15e

Paris 15ème

Trouvé !

Découvrez une recherche menée par Catherine Ziegler, notre chasseur d’appartement spécialisé sur Paris 15e. Invités par leur gestionnaire de patrimoine, à investir dans leur résidence principale, Cécilia et Patrick se lancent dans ce projet immobilier avec un cahier des charges rigoureux et une sectorisation très précise. En charge du dossier, notre chasseur mettra 3 bonnes années à trouver le logement, qui cochera toutes les cases du couple. Récit d’une recherche pleine de rebondissements et finalement récompensée


Pourquoi Cécilia et Patrick ont initié leur projet immobilier ? 


Cécilia et Patrick sont cadres dans deux grandes entreprises françaises : au-delà de leur vie professionnelle très active, ils ont deux enfants adolescents. Jusqu’ici, locataires de leur logement, ils sont encouragés par leur gestionnaire de patrimoine à investir dans une résidence principale


Comment ont-ils connu notre chasseur d’appartement HOME SELECT ?


Peu familiers avec le milieu immobilier et n’ayant pas de temps à consacrer à ce projet, ils décident de s’en remettre aux bons soins d’un chasseur d’appartement. Leur gestionnaire de patrimoine les oriente vers Catherine Ziegler, membre du réseau HOME SELECT, avec qui il a déjà eu l’occasion de travailler…


Quels sont les critères du premier mandat de recherche ?


Une fois mis en relation avec Catherine Ziegler, Cécilia et Patrick lui dressent les particularités de leur recherche : avec deux enfants de 12 et 15 ans, ils désirent acheter un bien comptant impérativement 3 chambres, une salle d’eau (voire deux), une cuisine forcément séparée du salon, dans un immeuble plutôt moderne, avec parking, à un niveau égal ou supérieur au 3e étage. Un balcon ou une terrasse serait indéniablement un atout…

Mais le caractère primordial de la recherche se situe surtout sur la sectorisation : le futur logement doit être intégré à la carte scolaire du collège Buffon. Autrement dit, cela réduit le périmètre à 3 pâtés de maisons, sachant que, pour moitié, les bâtiments sont anciens.


Comment s’est passée la première année de recherche ?


Parfaitement conscients des difficultés à concilier leurs critères, Cécilia et Patrick ne réclament pas l’impossible à Catherine Ziegler : ils ne sont pas pressés et préfèrent attendre plutôt que d’assouplir leur position

Après avoir activé son réseau et les paramètres de l’application HOME SELECT, notre chasseur d’appartement reste à l’affût des opportunités sur le secteur. Tout au long de la première année, elle leur envoie quelques annonces, mais aucune ne débouche sur une visite physique, puisqu’aucune ne parvient à réunir tous les critères du couple en même temps.


Pourquoi Catherine Ziegler a mis un terme au mandat de recherche ?


Lors du renouvellement du mandat, Cécilia et Patrick réaffirment leur envie d’acheter par le biais de Catherine Ziegler, mais ne modifient pas les critères, pour lui permettre d’étendre leurs perspectives. Au cours de cette seconde année de recherche, notre chasseur d’appartement parvient à leur trouver un bien qui correspond en tous points : malheureusement, il est situé sur le mauvais trottoir de la rue Vaugirard et ne dépend plus directement du collège Buffon. Même si les dérogations sont envisageables, le couple préfère ne pas donner suite…

Face à ce secteur définitivement trop restreint et l’inflexibilité de ses clients, Catherine Ziegler renonce et préfère arrêter la collaboration avec Cécilia et Patrick.


Pourquoi ont-ils fini par rappeler Catherine Ziegler ?


Six mois plus tard, le couple rappelle Catherine Ziegler, pour lui annoncer qu’ils n’ont plus d’obligations sectorielles dans leur recherche immobilière puisque leur enfant a désormais intégré le collège. Cécilia et Patrick élargissent alors le champ d’investigation à 3 ou 4 stations de métro (au lieu des 2 initiales). Cependant, comme ils travaillent tous les deux à l’extérieur de Paris, chacun dispose d’une voiture, mais doit facilement rallier le long de la seine et les périphériques…

Ils acceptent même d’envisager l’ancien, mais le prix des immeubles en pierre de taille ne correspond pas à leur budget : si celui-ci est confortable dans le moderne, il est trop juste dans l’ancien.


Comment s’est passée la seconde phase de la recherche ?


Sous ce nouveau mandat de recherche, Catherine Ziegler en profite pour inviter ses clients à venir visiter physiquement les appartements : les vidéos ne rendent pas bien compte des volumes. Sous covid-19, ces cadres très actifs sont en télétravail et ont accepté d’aménager leur vendredi après-midi pour les visites…

Pendant le confinement, notre chasseur immobilier leur présente 4 ou 5 appartements à visiter, mais elle les sent réticents à s’engager plus avant. Dans ce contexte pandémique, elle s’aperçoit qu’ils ont peur de faire des offres. Du coup, Catherine Ziegler prend un temps avec eux pour leur expliquer le marché, l’évolution, les effets sanitaires et les situations qui s’ouvraient à eux, afin de les rassurer.


Comment le chasseur d’appartement a-t-il trouvé ?


Un jour, notre chasseur d’appartement reçoit une annonce, émanant d’une négociatrice travaillant dans une étude de notaire. Cette dernière avait déjà eu l’occasion de travailler avec les membres du réseau HOME SELECT et connaissait leur professionnalisme. Après avoir eu Catherine Ziegler pour un tout autre dossier, elle n’a pas hésité à la recontacter, pour lui proposer ce bien, a priori parfait pour Cécilia et Patrick, en off-market, quelques jours avant de publier l’annonce sur les grands sites.

Idéalement situé le long des quais de Seine, dans un immeuble semi-récent, l’appartement, exposé plein ouest, était entièrement à rénover, mais il était au 5e étage, avec une vue bien dégagée, des jardins devant et derrière ainsi qu’une gardienne. 


Comment s’est passée la visite de l’appartement ? 


À la soumission de l’annonce, Cécilia et Patrick acceptent immédiatement de venir le visiter : une fois sur place, ils découvrent l’ampleur des travaux, mais cela ne les gêne pas. Catherine quantifie rapidement le coût d’une intervention professionnelle : sur la base d’un plafond standard de 265 cm et à raison d’environ 1000-1200 € par m², la prise en charge entre dans leur budget. Une estimation rapidement confirmée par les devis d’entrepreneur.

Avec travaux
Avec travaux

Autre point litigieux : les vendeurs ne veulent pas vendre le parking attaché à l’appartement. Mais Cécilia et Patrick savent qu’il y a de la place pour se garer à proximité et décident de solliciter la gardienne pour surveiller la prochaine opportunité de vente.


Ont-ils réussi à négocier le prix de l’appartement ?


Affiché à un prix élevé compte-tenu des travaux à effectuer, Catherine Ziegler conseille à Cécilia et Patrick de rédiger une offre inférieure, qui, après quelques tergiversations, finit par être acceptée

En juillet 2020, lors de la signature de la promesse de vente, le notaire des acheteurs souhaite clarifier la date de libération des lieux. En effet, résultat d’une succession, la mise en vente de l’appartement, supposait le départ de son occupante actuelle. Une sortie programmée, mais retardée par le contexte sanitaire : en effet, la crise sanitaire a gelé la mise en route des travaux à réaliser de son nouveau logement…

La date est finalement fixée à la fin du mois d’octobre 2020 (lorsqu’elle était initialement indiquée en août dans l’annonce immobilière). Au 10 octobre, Catherine Ziegler décide alors de refaire une visite de l’appartement, juste avant la signature de l’acte authentique, pour vérifier si tout est bien conforme. Elle en profite pour planifier un rendez-vous avec un entrepreneur, pour confirmer les cotes/les mesures et constate rapidement que le déménagement est bien en cours. À son passage, la semaine suivante, le bien est totalement vide. La signature est confirmée fin octobre.


Ont-ils fait appel à un entrepreneur pour les travaux ?


Catherine a suggéré plusieurs entrepreneurs de son carnet d’adresses et le couple a pu en choisir un. Ils ont fait retirer des cloisons non porteuses pour revoir l’agencement de l’appartement : la disparition du couloir distribuant l’espace nuit, leur a fait gagner 5-6 m² jusqu’ici inutiles. Après quelques travaux de rafraîchissement (papier peint, peinture…), ils ont emménagé à la fin du mois de janvier 2021.

Travaux


« Le très favorable « effet covid-19 » sur cette recherche »


Le faible périmètre d’actions et l’absence de souplesse dans les autres critères ont miné les deux premières années de recherche. Sans compter que les rares biens présentés n’étaient pas suffisamment valorisés par les vidéos de Catherine Ziegler : Cécilia et Patrick, totalement indisponibles physiquement, ne parvenaient à saisir le potentiel et les volumes. 

Avec la réorganisation professionnelle liée à la covid-19 et cette fenêtre de visites le vendredi, la recherche a connu un nouvel élan !

« Un logement répondant à tous les critères ! »La patience de Cécilia et Patrick a été récompensée : ils ont acheté dans le périmètre original et dans le bon côté du 15e arrondissement de Paris, à une rue des quais, facilitant ainsi, leur accès aux périphériques, loin des traditionnels embouteillages sur les boulevards.

D'autres articles