Chasseur d'appartement Paris 15e pour une consultante adepte des terrasses parisiennes

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Trouvé !
Découvrez une recherche menée rapidement par Catherine Zieglernotre chasseur d’appartement, spécialisé sur Paris Centre. Femme exigeante et très occupée, Caroline recherche un appartement au cœur de la Capitale, avec une terrasse, pour continuer à vivre un maximum à l’extérieur. Un challenge, qualifié dans le milieu comme « long et difficile », magnifiquement relevé pour notre chercheuse de biens !
 

Quelles étaient les grandes lignes du projet de Caroline ?

Actuellement, Caroline est locataire d’une grande maison située aux portes de Paris : jusqu’à maintenant, elle l’occupait avec ses 2 enfants, qui, aujourd’hui, ont chacun pris leur indépendance. Devenue trop grande pour une femme seule, Caroline recherche désormais à se rapprocher de Paris (et de son travail) et à trouver un espace adapté à sa nouvelle situation.
 

Comment saisir les meilleures opportunités quand on manque de temps ?

Consultante associée dans un grand cabinet parisien, Caroline n’a pas le temps de faire les visites intermédiaires, pour trouver son nouveau logement. Consciente de ce lourd handicap, dans un marché parisien hyper-tendu, elle a décidé de confier sa recherche à un chasseur immobilier.
 

 Qu’est-ce qui a encouragé Caroline à choisir HOME SELECT chasseur immobilier ?

En surfant sur Internet, elle est tombée sur le site Home Select et a, tout naturellement, pris contact via le formulaire proposé sur cet espace. En septembre, elle signait un mandat semi-exclusif, afin de se réserver le droit de trouver par elle-même, grâce à son propre réseau. En effet, connaissant de nombreux professionnels dans l’immobilier, elle ne souhaitait pas se priver de  cette possibilité.
 

 Comment la recherche a-t-elle été formalisée ?

Dès réception du mandat, elle est immédiatement contactée par notre chasseur immobilier Catherine Ziegler, spécialiste des recherches Paris Centre chez Home Select. Elles conviennent d’un rendez-vous téléphonique pour déterminer les critères souhaités concernant le nouveau bien. Pour une surface d’environ 65 m², Caroline souhaitait avoir 2 chambres, pour pouvoir accueillir ponctuellement des invités et surtout une terrasse d’au moins 15 m². L’idée étant de pouvoir y dîner à 6 personnes et sans vis-à-vis. Véritable pièce de vie, la qualité de cette surface extérieure était essentielle pour elle — appréciant la possibilité d’être dehors, même lorsque la température n’est pas au rendez-vous. En termes de localisation, Caroline souhaitait une recherche concentrée autour du 1er au 7e arrondissement de Paris, voire 16ème, mais uniquement quelques quartiers, comme le Trocadéro ou Victor Hugo, dans un secteur bénéficiant d’une vraie vie de quartier, avec des commerçants, ainsi que des transports en commun.
 

 Comment envisager une recherche difficile ?

Catherine Ziegler débute sa recherche par Internet : trouver un bien, avec une terrasse dans la zone définie par Caroline, ne sera pas chose aisée. Très vite, notre chasseur immobilier s’aperçoit qu’aucun produit de son fichier ne correspond. Elle décide d’activer son réseau, mais tout le monde est unanime : la recherche risque d’être longue et difficile !
 

Quelles problématiques ont été soulevées pendant les recherches ?

Pendant le mois de la signature du mandat, Catherine parvient tout de même à lui présenter 3 appartements avec des terrasses, mais il y a toujours un critère qui ne convient pas : une mauvaise orientation de la terrasse, des travaux, un immeuble de standing mais sans charme, etc. Autant d’éléments qui permettent à notre chercheuse de biens, d’affiner ses recherches.
À cette époque, elles décident également d’organiser un rendez-vous physique dans les bureaux de Caroline, dans le triangle d’or parisien. Catherine y découvre un volume extraordinaire, un beau standing et une vue exceptionnelle, qui permettent à notre chasseur de mieux cerner sa cliente et de déterminer quel type de bâtiment sera susceptible de convenir. Dès lors, elle ouvre la recherche aux rez-de-chaussée et rez-de-jardin sur cour. Malheureusement, dans le 5e, le 6e, voire le 7e arrondissement, le budget de Caroline n’est plus suffisant, pour prétendre à ce type d’espace. Comme le financement n’est pas extensible, il est convenu d’étendre la zone de recherche au 16e, 17e et 18e.
Après quelques visites infructueuses, en octobre, Catherine encourage Caroline à venir visiter un appartement à Levallois. Une résidence moderne et récente, dotée d’une très belle terrasse de 35 m². Déstabilisée au départ par la localisation, Caroline est ensuite assez séduite par les prestations offertes, mais les 2-3 jours de réflexion qu’elle s’accorde, suffisent à laisser passer le bien. Catherine revient, quelques jours plus tard, avec un autre appartement à Neuilly : le bien, surcoté, correspondait bien aux critères, néanmoins, il nécessitait encore des travaux de transformation. L’offre de Caroline, qui en tenait compte, a immédiatement été refusée par les propriétaires. Dès lors, les recherches ont repris, avec leur lot de déconvenues.
 

Quelle exclusivité a pu faire la différence ?


Au début du mois de mars, Catherine recontacte l’agence, qui gérait l’appartement de Neuilly, pour demander si elle n’avait pas un bien à lui proposer. Justement, un bien « off market » pourrait être susceptible d’intéresser Caroline. L’appartement compte 73 m² et une terrasse en roof top d’une surface identique. La mise en vente officielle doit se faire 8 jours plus tard…
 

 Comment l’appartement a-t-il pu séduire Caroline ?

Situé au 3e et dernier étage d’un immeuble bien entretenu, l’appartement de 73 m² dispose d’une chambre, d’un double séjour et d’une cuisine séparée. Mais l’aménagement est tel, que Caroline peut envisager la seconde chambre qu’elle souhaitait, moyennant quelques travaux. Accessible par les parties communes, la terrasse, en roof top, qui court sur l’ensemble de la surface, offre une vue, sans bruit et dégagée, sur le bois de Boulogne et la Défense. À noter que la propriétaire actuelle a fait une demande d’accès direct de son appartement à la terrasse, acceptée par la co-propriété.
 

Comment l’offre a-t-elle été acceptée par le vendeur ?

Suite à la première visite avec Catherine, Caroline fait immédiatement venir une amie, qui a habité dans le quartier, pour venir le visiter avec elle. Après plus de 3 heures dans l’appartement, l’agence en charge du bien, leur confie qu’il y a une petite marge de négociation possible sur le prix. Le lendemain, Caroline rédige alors une offre. Femme seule, sans ordinateur, partageant son temps entre la Bretagne et Paris, la propriétaire met quelque temps à accepter officiellement l’offre. Un positionnement facilité par l’agent immobilier, qui souhaitait visiblement satisfaire Caroline, peut-être, à cause de sa première déconvenue, avec l’autre appartement à Neuilly.
 

Quels projets de travaux ont été évoqués ?

Au-delà d’une légère remise au goût, Caroline envisage d’effectuer les travaux nécessaires, pour lui permettre, prochainement, d’accéder directement à la terrasse depuis son appartement. À ce sujet, le directeur de l’agence immobilière lui a indiqué le nom d’un architecte, sur Neuilly, ayant déjà effectué ce type de prestations et bien connu de la Mairie, pour ces interventions spécifiques, relativement courantes dans le secteur.
 

La collaboration indispensable entre chasseur immobilier et agence

En se remémorant cette recherche, Catherine Ziegler retient surtout la belle collaboration avec l’agence immobilière, qui a permis de conclure cette vente – que ce soit par la présentation du bien « off market », la négociation du prix et la stratégie mise en place, pour faire accepter l’offre à la vendeuse.
 

Une expérience positive pour l’acquéreur

Consciente de la complexité de cette recherche, Caroline a formulé un beau « merci » pour Catherine, à l’occasion de la signature de la promesse de vente. Entre le temps des formalités administratives et les travaux envisagés, elle devra attendre le quatrième trimestre 2017, pour profiter pleinement de ses 73 m² de terrasse !

Abonnez-vous à notre newsletter

les conseils hebdomadaires de nos chasseurs immobiliers

D'autres articles

Souhaitez vous tester nos chasseurs immobiliers ?

Laissez-nous vos critères et nous vous rappelons​ rapidement.