Chasseur d’appartement sur Paris sollicité pour aider Marina à trouver son 2 pièces dans le 18e arrondissement !

 

Trouvé !

Découvrez une recherche menée rapidement par Gaëlle Loheac, notre chasseur d’appartement HOME SELECT. Marina est à la recherche d’un 2 pièces avec du charme, idéalement dans le 18e arrondissement, secteur dans lequel elle a déjà vécu. Ne parvenant pas à concrétiser cet achat, elle en appelle aux compétences d’une pro pour l’accompagner dans sa démarche.

 

Pourquoi Marina voulait-elle acheter maintenant ?

Jusqu’à très récemment, Marina vivait à l’étranger pour des raisons professionnelles. Définitivement de retour dans la capitale, elle souhaite troquer son actuelle location contre une résidence principale. La jeune femme part donc à la recherche de son premier achat immobilier

 

Quelles qualités recherchait-elle chez un chasseur d’appartement ?

Mais, au bout de quelques semaines, Marina constate que ses visites ne débouchent pas pour le moment sur du concret – les biens ne correspondant finalement pas à ce qu’elle recherche. Elle décide donc de se faire accompagner par un professionnel, qui saura lire les annonces, la conseiller et lui permettre de trouver plus rapidement.

 

Comment a-t-il connu HOME SELECT chasseur immobilier ?

En s’ouvrant à son entourage de son projet d’achat immobilier, Marina obtient le contact de Gaëlle Loheac, un des chasseurs d’appartement du réseau HOME SELECT.

 

Qu’est-ce que Gaëlle devait rechercher en priorité ?

Après avoir expliqué le fonctionnement de notre réseau au téléphone, les deux jeunes femmes conviennent d’un rendez-vous pour se rencontrer, échanger sur ce projet et définir les critères clés. Pour Marina, l’essentiel est de trouver un bien ancien avec du charme, qui ne soit, ni au rez-de-chaussée, ni au premier étage. Il doit être d’une surface au moins de 40 m², avec une chambre et une belle pièce de vie (et cuisine ouverte) – quitte à ce que l’espace nuit soit restreint au minimum.

Disposant d’un budget de 400 000 €, ce 2 pièces peut être situé dans le 17e arrondissement côté Épinettes, dans le 18e, le 10e ou encore le 11e arrondissement, proche du 10e. À noter sa préférence pour le 18e, secteur dans lequel elle a déjà vécu…

 

Quelle était la difficulté de ce dossier pour notre chasseur d’appartement ?

Si la recherche est parfaitement adaptée au budget de Marina, la jeune femme souhaite trouver un prix au m² cohérent : autrement dit, elle ne veut pas qu’il dépasse une certaine fourchette. Gaëlle doit donc cibler des quartiers vivants, mais pas trop chers. Il s’agit donc, pour notre chasseur d’appartement, de trouver un bon équilibre entre ces 2 points.

 

Comment Gaëlle parvient-elle à se positionner si bien ?

Gaëlle repère, un soir, une annonce à fort potentiel, mais proposée à 25 000 € au-dessus du budget de la jeune femme. Et compte-tenu de son emplacement, il n’y a aucun espoir de négociation…

Comme notre chasseur immobilier connaît l’agence en charge du dossier, elle décide d’appeler immédiatement son contact sur son portable (après avoir obtenu l’accord de Marina). Malgré l’heure tardive, elle parvient à organiser une visite (la première !) pour le lendemain midi avec sa cliente…

 

Quels étaient les atouts de ce 2 pièces ?

Situé à proximité de la station Jules Joffrin (ligne 12), le 2 pièces est au 2e étage d’une copropriété, avec des parties communes bien entretenues. Plein de charme, avec son parquet, ses moulures et sa belle hauteur sous plafond (2,80 m), il dispose d’une chambre séparée, une salle de bain et un séjour avec une cuisine semi-ouverte. Traversant sur rue et sur cour, il propose même un petit balcon.

 

Comment s’est négocié l’achat de ce coup de cœur ?

Absolument conquise par la visite, Marina demande à Gaëlle de se renseigner sur la concurrence : y a-t-il beaucoup de visites prévues ? Y a-t-il quelque chose à négocier ? Avec un prix légèrement en dessous de 10 000 € le m2, ce qui est très correct, les deux femmes comprennent vite la rareté du bien présenté : Marina rédige donc immédiatement une offre au prix, avec l’impérative nécessité de fournir une attestation de financement dans la journée. En effet, le bien étant légèrement au-dessus de son budget, il lui fallait pouvoir rassurer les vendeurs sur ses ressources financières. Heureusement, Marina avait un taux d’endettement très bon et n’était pas particulièrement inquiète sur ce point. À la transmission du fameux document, l’offre a donc été validée.

 

Marina a-t-elle prévu de faire quelques changements ?

L’appartement ne nécessitait pas énormément de travaux. Il fallait prévoir un bon coup de peinture partout, une modernisation de la cuisine avec changement des éléments hauts et bas et une modernisation de la salle de bains.

Les bonnes dispositions d’une recommandation !

Obtenir un contact par recommandation est très agréable, car la confiance est immédiatement présente dans la relation : Gaëlle peut donc avancer sereinement avec sa cliente !

 

« Sans le concours de Gaëlle, je n’aurai pas eu ce bien ! »

Sans le contact privilégié de Gaëlle, Marina n’aurait pas pu obtenir l’appartement : c’est la différence d’un 01 communiqué sur annonce, avec un 06 donné dans le cadre d’une relation entre professionnels ! Ici, ce détail a fait toute la différence ! À cela, la cliente souligne aussi sa réactivité et son bel accompagnement jusqu’à la signature de l’acte authentique de vente.

 

Découvrez deux articles de Gaëlle:

Chasseur d’appartement sur Paris pour une jeune femme soucieuse de « réussir » son premier achat immobilier !

Chasseurs d’appartement en location sur Paris pour une famille